Clémence Vailhen

Retour à la Dictée

 

 

Si la Dictée de Fuveau porte le nom de "Trophée Clémence Vailhen c'est parce que cette dernière était une amoureuse de notre langue, de son riche vocabulaire, de sa grammaire et de toutes les subtilités qui en font sa spécificité.

 

La voici en 1992 sur le podium de la Dictée de Fuveau en compagnie de la jeune Liza Belullo avec à sa droite Yvan Audouard qui venait de lui remettre son trophée.

 

 

Une question ? : jfber.fuveau@wanadoo.fr