La vierge aux indulgences

 

Retour au sommaire

Retour aux vieilles photos

Retour aux anecdotes


 Cette photo prise en 1961 concerne les communiants nés en 1949. Elle est prise dans la cour de la Maison pour Tous, à cette époque école libre Sainte-Barbe.
 Elle n'aurait qu'un intérêt anecdotique si la vierge que nous voyons au second plan n'avait pas été transportée en 1981 dans la cour de l'actuelle Ecole Sainte-Marie après un bref passage dans l'église paroissiale. Des anciens nous ont dit que des indulgences avaient été achetées lorsqu'on récitait certaines prières devant cette Vierge mais cela date de l'époque où la communauté des pénitents du village était florissante.

Tout aussi intéressant, ce cliché de 1901, dû à Edvard Rabasse également pris devant la vierge indulgenciée. On remarquera le petit clos entourant la statue qui avait déjà disparu dans les années 40.

Extrait du Dictionnaire général de la Langue Française (1926)

Ce véritable trafic s'appelle la simonie du nom de Simon le magicien à qui saint Paul avait refusé de vendre son don à faire des miracles. Cette condamnation faite en son temps par l'apôtre n'a pas empêché  l'église d'en couvrir un trafic très juteux dans les siècles passés.

Une question ? jfber.fuveau@wanadoo.fr