Un parfait

Retour au sommaire

Retour à Ninette

Retour aux anecdotes

Dans les années 40 Maria Raybaud née Isnard, dite Ninette, la sage-femme du village et des environs, était mariée à Parfait Raybaud, qui avait la particularité d'être bègue. Lorsque dans une quelconque conversation on venait à parler de mari ou de femme parfaite, invariablement le leimotiv très local revenait dans la conversation; "À Fuveau, il n' a qu'un homme parfait, seulement, il est bègue".