Le tour des Frères

Retour aux anecdotes

Retour au sommaire

Il était une promenade digestive qu'aimaient faire les fuvelains surtout au frais le soir. Longue d'un bon kilomètre, elle consistait à partir de la rue d'Aix, maintenant chanoine Moisan, passer devant l'école libre de garçons, maintenant Maison pour Tous, passer le pont des Frères, passer le Pont du Grand Vallat à droite, devant la carrière de pierres et remonter au centre du village côté Galerie. La circulation de véhicules n'étant pas ce qu'elle est maintenant, le circuit était sans danger. On appelait ça faire le "Tour des Frères" simplement parce que ladite ancienne école de garçons était tenue par des Frères maristes jusqu'à la première guerre, d'ailleurs le pont que l'on traversait juste après l'école était aussi appelé le Pont des Frères.
C'est l'occasion de rappeler le souvenir de deux instituteurs qui ont marqué cette école: le frère Rodrigue connu pour son extrème sévérité et plus tard, Monsieur Rabasse, père de Marie-Jeanne Moustier. Charles Verminck fut le premier instituteur de Fuveau et curieusement avant de venir au village, il était novice chez les Frères Gris près de Luynes.

NDLR: Un employé fonctionnaire du cadastre à la conscience professionnelle et la conscience tout court très limitées a appelé un jour  le pont des Frères : pont des 3 Frères ce qui enlève tout son sens au nom de ce pont.