Chemin du Pin de saint Francet

Retour au sommaire

Retour à "Pourquoi ma rue ?"

saintfrancet1.jpg (60701 octets)

 

Que de beaux souvenirs des années 50 lorsque les instits du village menaient leur classe en promenade dans la colline   Saint-Francet. Quelques années plus tard, une bonne connaissance des lieux permettait aux chenapans du village de chasser au nid agassons et écureuils. Ores, les constructions ont pris le pas sur les argelas, les pins et les chênes verts, reste un nom bien rare et original, Saint-Francet.
Ce prénom n'était pas en usage, c'était seulement un diminutif donné à certains François. Seul un Francet est resté dans les mémoires, Francet Mamaï, le joueur de fifre qui a inspiré l'histoire de maître Cornille à Alphonse Daudet. Par contre, Fuveau n'est pas le seul village où l'hypothétique saint Francet avait cours, puisque du coté d'Auriol ainsi qu'à Manosque ont trouvait un quartier Saint-Francet. Il est fort plaisant que le nom perdure pour ce chemin qui part au niveau du rond-point du pont des Frères, face au terrain de basket. Certains riverains ont créé de toutes pièces un chemin de saint-François ce qui a, en son temps, engendré quelques querelles de clocher dans lesquelles nous n'entrerons point.

Une question  jfber.fuveau@wanadoo.fr