L'horloge raconte

Retour au sommaire

Retour au musée virtuel  Retour aux anecdotes

 

 

Parmi la liste des héros Fuvelains de la Grande Guerre dont le nom est gravé sur le monument aux Morts figure celui de Lazare Rébuffat qui fut tué à quelques jours de l'armistice. Sa famille avait fait l'achat, quelques années auparavant de la superbe horloge à balancier que l'on peut admirer sur la photo ci-dessus. Par suite d'alliances et héritages, cette œuvre d'art (on peut la qualifier ainsi), s'est retrouvée pendant près d'un siècle à Salon-de-Provence où elle a été particulièrement bien entretenue. Le temps s'est égrené au son de son tic-tac et elle vient de revenir dans sa patrie de naissance : Fuveau. De fait, elle porte la signature de Daniel Grand, horloger qui exerçait ses talents au tout début du siècle dernier au niveau du 15 boulevard Loubet, il était issu d'une lignée d'horloger et c'est son fils Pierre Grand qui avait pris sa succession.
Elle prend sa place dans le musée virtuel !

Une question ? Un renseignement ? jfber.fuveau@wanadoo.fr