Le moulin à huile

Retour au sommaire

Retour aux sites remarquables

Nous montons la rue Rondet qui était auparavant dénommée rue Vendôme, quel revirement ! L'avant-derniere maison à droite (actuel numéro 4 rue Rondet) avant le monument aux Morts est historique pour le village. Elle fut au milieu du dix-huitième siècle, le premier immeuble bâti hors les murs à l'initiative des sieurs  Peysonnel alors principaux coseigneurs du lieu. Curieusement, les escaliers intérieurs sont les plus larges de tous les immeubles de Fuveau et de la même facture que ceux du Cercle Saint-Michel. On peut accéder à son sous-sol en passant par derrière, en empruntant le passage au niveau du tabac et les jours où la remise est ouverte, on peut visiter l'ancien moulin à huile de la dynastie des Barthélémy plusieurs fois modernisé et remis à neuf au cours des siècles. Inutilisé depuis quelque cinquante années, il est propriété privée mais n'en constitue pas moins un élément fort intéressant de notre patrimoine. Une précision historique bien mise en exergue dans l'ouvrage de Michel Colon s'impose : l'une des principales sources de revenu des seigneurs du lieu provenait des moulins qu'ils soient à blé ou à huile car point de moulins banaux au village.

 

 

Lou destrait (le pressoir)

En complément de cette page, une photo du dernier pressoir à huile portatif du village ressorti pour la dernière fois en 1904 par "Mesté Fidèlo", le dernier pénitent de Fuveau. Il est orthographié destrait par le photographe local Marius Blanc mais on trouvera plus souvent destré. On remarquera l'épaisseur de l'empilement  des escourtins.

Destrait_de_Meste_Fid-le[1].jpg (53297 octets)

Destrait_de_Meste_Fid-le_2[1].jpg (44811 octets)

 

La musique qui accompagne cette page est le celle du chant de Saint-Michel par Constant Chayne, paroles d'Eugène Long.

Un renseignement ? jfber.fuveau@wanadoo.fr