Chemin du Moulin des Forges

 

Il rejoint la route de Châteauneuf à partir du pont sous la voie ferrée jusqu’au chemin d’Aix au niveau de l’ancien dépôt d’ordures. L’origine de ce nom est innattendue. Il faut préciser que ledit chemin passait et passe toujours à proximité  du Moulin des Escassades. Ce moulin érigé au dix-huitième siècle avait perdu ses ailes dans les années 50 et menaçait ruine lorsqu’un hippie néanmoins ingénieur des Travaux Publics, précurseur en son temps au village, vint s’y installer pour le retaper et l’habiter au début des années 60. Il forgeait sous un abri à proximité. Lorsqu’il a fallu donner une appellation à cette voie,innommée jusqu’alors, le long de laquelle les constructions poussaient comme du chiendent, c’est  CHEMIN DU MOULIN DES FORGES qui fut retenu. Cette artère doit donc son nom à notre ami Jacques BROSSIER, bien connu au village, maintenant installé rue Niollon, auquel nous devons d’avoir sauvé cet édifice historique d’une ruine certaine car rappelons que ce moulin fut propriété des seigneurs du village qui imposaient aux paysans d’y moudre leur grain jusqu’à la révolution de 1789.

   

Caché par la végétation et les constructions, le Moulin des Escassades devenu Moulin des Forges est de plus en plus difficile à apercevoir.

 

Retour au sommaire       Retour à "Pourquoi ma rue ?"      Retour à la page de garde du site