La mort d'Alexandre

Retour au sommaire

Retout à la page d'anecdotes

Maire très populaire depuis la Libération, Alexandre Philip resta durant plus de deux décennies le premier magistrat du village. Terrassé par la maladie, le faux-bruit de sa mort courut un beau jour. L'une de nos concitoyennes qui prenait tout pour argent comptant s'empressat d'aller "faire visite" comme on dit à Fuveau.
Arrivée avec la tenue et la figure qui s'imposaient dans ces tristes circonstances, elle vint présenter des condoléances à l'épouse.
"Mais il n'est pas encore mort !"
"Oh, c'est pas grave, je reviendrai"............