MACHAMA

A chacun sa façon de rendre hommage à l'abbé Pierre inhumé ce jour 26 janvier 2007. Le portrait de l'homme que vous voyez là, peint au début de années 50 par Don Antoine Moustier, est celui de Machama, un vagabond qui a erré sur la commune des années durant et vivait de la charité des habitants. Son quartier général était la coopérative vinicole... elle même charitable aussi en son temps. Il avait élu domicile quasi fixe (le mot squatté n'était pas en usage) dans la cabane de cantonniers située au bord de la nationale 96 mais aujourd'hui démolie. Machama était évidemment un surnom dont l'origine reste inconnue quelques témoins nous ont dit que son véritable nom de famille serait Percivalle.

Retour à la page d'anecdotes

Retour au sommaire