Le loto et ses boules

Retour au sommaire

Retour aux anecdotes

Quel Fuvelain n'a pas participé à un loto ? Même pour ceux qui n'aiment pas ça, par solidarité avec un association ou par amitié, il a bien fallu y aller quelquefois dans sa vie. Si la réglementation actuelle fait que le choix des lots est limité et encadré, il n'en était pas de même à d'autres époques où l'on pouvait gagner des animaux vivants, du gibier souvent pendu dans la journée devant l'établissement organisateur et en fonction du public attendu des lots particulièrement importants.
Les commentaires du tireur sur l'annonce de chaque boule contribuaient à l'ambiance.   L'un deux, Zène Véra, était particulièrement apprécié pour ses traits d'esprit dans les années 50.
Voici quelques commentaires qui accompagnaient les tirages.

01 : Premier de mille
02 : Comme papa et plus récemment comme Jean Paul
03 : Lou gibous (le bossu)
04 : La cadièro (la chaise)
05 : Coumo lei dé (comme les doigts)
06 : La queue en l'air
07 : Cette semaine
08 : La coucourdo
09 : La queue en l'air
10 : La croix de saint André (X en chiffre romain)
11 : Les jambes (on ajoutait souvent de ma femme, de la patronne ou tout autre personne)
12 : Enlève la blouse
13 : Thérèse ou porte-bonheur
14 : L'homme fort (un homme fort est fort comme 4)
15 : Le rugby
16 : De cese (pois-chiche en provençal)
18 : Les pompiers (c'est récent)
20 : Bourdin (commentaire spécifique à Fuveau, nom du marchand de vin)
22 : Les deux poulettes, les flics
33 : Le docteur
36 : Le front populaire
40 : La marine française
44 : Caracaca
45 : La moitié du jeu
50 : Le cul de ma tante
51 : Le pastis
54 : Le boulevard Baille (numéro du bus de ce boulevard qui avait son terminus à la Timone
59 : Les quinquins
66 : 99 puis le tireur se reprenait en faisant croire que la boule était sortie à l'envers)
69 : Essuyez vos moustaches
75 : L'artillerie
77 : Lei dous picolo (les deux pioches)
80 : C'est le public qui reprenait "dans le coin"
85 : Les Chouans (département de la Vendée)
89 : L'an terrible ou la révolution
90 : Le vieux grand-père, le papet
Souvent : un coup de sac pour les plaignants

brochette.jpg (23852 octets)

Cette énorme brochette de grives (lei tourdre) pouvait constituer la dotation d'une soirée, la tranche faisant partie du lot.