Enfant trouvé

Retour au sommaire

Retour aux anecdotes

   Tiré des archives municipales, voici un rapport administratif digne d'intérêt et remarquable tant pour son orthographe intégralement respectée que pour l'anecdote qu'il conte avec précision.

« Lan mille huit cent quinze et le vingt huit du mois d'avril sur les cinq heures du matin par devant nous maire de cette commune (...) est comparue la nommée Marie Vidal épouse Brémond boulanger (...) qui nous a déclaré que le jour d'huy sur environ quatre heures et demy (...) elle a trouvé au devant de la grande porte de l'église parrossale un enfant tel quelle nous a présenté emmailloté de mauvais lange et d'un gilet de nanquin d'un garcon agé denviron douze ans le tout sein d'un mauvais mouchoir ou ficheux couleur ramoneur et la tette coiffée de deux callotes blanches le tout sans marques.

Après avoir visité l'enfant, avons reconnû qu'il étoit du sexe masculin qui paroissoit etre né cette nuit agé denviron neuf heures. N'ayant trouvait sur son corps ni sur ses vetements a nous le faire connoitre, desuite avons inscrit lenfant sous les noms de Joseph Bonnaventure et avons ordonné qu'il fut remis est tremsporté desuite (à) lhospice civil de la ville d'aix de quoi avons dressé procès verbal (...) »

[B. SUZANNE, maire

Note : au départ le maire a compris 2 ans (dous en provençal) qu'il a écrit douze, ensuite après constatations il s'est avéré n'avoir que quelques heures