La croix de Fer

 

Retour au sommaire  Retour aux anecdotes

À l'angle Rue du Nord - rue de la Paix, voici la "croix de fer" toute repeinte et rénovée en 2016. Elle vient nous rappeler les "missions" que venaient prêcher dans les campagnes marseillaises voici plus de deux siècles, les Oblats et autres congrégations religieuses. La croix de la Calade au début du chemin d'Aix, la croix de Masse au début du chemin de Masse côté collège et la croix du Goï au chemin de la Galère nous rappellent aussi à ce pieux souvenir.

Un lien sur la croix de la Calade

et un autre lien sur la "croix du Goï" au chemin de la Galère.

Un saint a exercé les fonctions de curé de Fuveau

Image illustrative de l'article Eugène de Mazenod

En septembre 1816, Eugène de Mazenod, accompagné de trois prêtres de la Mission de Provence, est venu au village durant quatre semaines pour prêcher une "mission" à l'invite de Pierre Chabert alors curé de la paroisse. Ils visitent la totalité des familles du village qui comptait alors 1200 âmes et donnent prédications, sermons et même confessions en provençal. Le dernier jour une croix est érigée, elle existe toujours, c'est la "Croix de fer" à l'angle Rue du Nord et rue de la Paix. En septembre 1822, le père de Mazenod est appelé pour exercer à titre transitoire les fonctions de curé du village pendant un mois. On retrouve sa signature sur les registres de l'époque. Il a été béatifié le 19 octobre 1975 par Paul VI et canonisé le 3 décembre 1995 par Jean-Paul II. Le chanoine Moisan a écrit sur sa vie un livre plein d'enseignements.

Un lien pour plus de détails sur sa vie : http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19951203_de-mazenod_fr.html