Impasse des Clapiers

 

Retour au sommaire

Retour à "Pourquoi ma rue?"

clapier.JPG (50188 octets)

Presque au bout du chemin de Masse, un impasse au nom particulièrement intéressant: les Clapiers, non pas d'élevage de lapins autrefois en ces lieux mais des pierres...
En provençal un clapas est un gros caillou ou une pierre et un clapié tout simplement un tas de pierres, ce nom de lieu, on le retrouve assez souvent en Provence où les tas de pierres ne manquent pas qu'ils soient sous forme de montjoie pour signaler des passages en particulier le long des carraïres et autre chemin de transhumance, simplement au bord des champs dépierrés, dans ce cas ce sont des pradelles, soit pour délimiter une propriété ou une commune.
Le célèbre moraliste Vauvenargues était duc de Clapiers et il subsiste au-dessus du village éponyme le col de Claps sur la face nord de la Sainte-Victoire. Sur le plus vieux document d'arpentage et de délimitation de diocèse sur lequel Fuveau est cité, on retrouve régulièrement des "clapérium" qui n'étaient point des parcs à lapins mais bien des tas de pierres.