Fuveau et le cinéma

Retour au sommaire

Jusque dans les années 60, Fuveau avait un cinéma, eh oui ! Il se trouvait traverse de Quène, à la place de l'immeuble neuf,   juste au-dessus de la poste. Lire à ce sujet l'anecdote "Des rues curieuses". Une anecdote peu connue : pendant la dernière guerre, Fernandel est venu chanter bénévolement au cinéma de Quène (de son véritable nom Barrême) pour envoyer des colis aux prisonniers du village.
Plusieurs scènes de films ayant connu un succès certain ont été tournées au village. Cliquez sur les liens pour pour en voir quelques images.

Le boulanger de Valorgue avec Fernandel

Du mouron pour les petits oiseaux avec Paul Meurisse

La fille du puisatier de Pagnol version 1940

Uniformes et grandes manœuvres

[bottom.htm]