L'aviateur Canadien

Retour au sommaire
Retour aux anecdotes

Aller vers la page de l'avion géant anglais

monumentpiloterecent.jpg (72242 octets)

La stèle de l'aviateur canadien

Ici, sur la commune de Fuveau, est tombé le pilote naval sous-lieutenant David Arthur Cary de la Royal Canadian Air Force, en mission de protection des troupes du débarquement en Provence.
Originaire de Cambrose, province d'Alberta, il fut un bon fils, un bon patriote, un sportif et un musicien. Il est tombé pour la liberté à l'âge de 21 ans.

Depuis 1988, il est traditionnel d'y déposer des gerbes lors des cérémonies du 8 mai.

 

_____

Ci-dessus, la photo de la stèle qui se trouve quartier du Vallon, route de Châteauneuf au début du chemin des Piboules soit à 20 mètres de la route et la copie de ce qui est écrit sur la plaque commémorative. Cet aviateur, au commandes d'un Seafire de l'armée canadienne est tombé à quelques mètres de là. Aucune photo n'a été prise à l'époque mais des témoignages concordants des premières personnes qui se sont trouvées sur les lieux à l'époque et des recherches effectuées par des fuvelains ont permis de retrouver la famille du héros au Canada. Le sous-lieutenant Cary est toujours enterré au cimetière de Fuveau.

Voici la plaque qui orne sa tombe que l'on trouvera en haut, aux trois-quarts gauche de la partie ancienne du cimetière.

Sur le mur d'enceinte du cimetière cette plaque signalant que cette tombe appartient au Commonwealth.

pilotecimetiere.jpg (61650 octets)

Ci-dessous, on peut cliquer sur les raccourcis donnant des renseignements sur l'avion crashé.

seafire.htm    supermarine_seafire.html

No Surname Rank Service Number Date Of Death Age Regiment/Service Nationality Grave/Memorial Ref. Cemetery/Memorial Name
1 CARY, DAVID ARTHUR Sub-Lieutenant (A) O/12097 18/08/1944 21 Royal Canadian Navy Volunteer Reserve Canadian   FUVEAU COMMUNAL CEMETERY
 

Voici un bonus : la copie intégrale de l'acte de décès original du lieutenant Cary.

n° 31

A . CARY

(Sans autres renseignements)

Le Dix-huit août Mil neuf cent quarante quatre, à douze

heures trente minutes est décédé aux abords du moulin à vent, quartier

du Vallon, par chute et inflamation de l'avion qu'il pilotait un

militaire au sujet duquel on a pu recueillir que c'était un

"pilot présumé – D.A. CARY– " army H.Q. sans autres renseignements

d'état-civil. – Dressé le dix-huit août Mil neuf cent quarante

quatre à dix-huit heures, sur la déclaration d'andré Lenglet

garde-champêtre, trente quatre ans domicilié à Fuveau qui

lecture faite a signé avec Nous, Léon Roubaud, adjoint au Maire

de Fuveau.