Terribilis est locus iste

Retour vers l'église Saint-Michel

Retour au sommaire

Retour aux anecdotes

C'est une bien curieuse inscription qui figure au fronton de notre église.

TERRIBILIS EST LOCUS ISTE
H
IC DOMUS DEI EST
 ET PORTA CŒLI
Ce lieu est terrible. C'est la maison de Dieu et la porte du ciel.  C'est un phrase tirée du de la Bible (Génèse, 28, 17) qui elle-même regorge de ce type de formule. Sachant qu'elle figure dans l'introït des messes de dédicaces des églises, cela peut être une explication car pour l'église Saint-Michel, celle-ci a été célébrée en très grande pompe. 

Très rares sont les lieux de culte où figure cette inscription : l'une à Lyon sur l'église Saint-Georges et, plus interpellant, l'église Sainte-Marie-Madeleine à Rennes-le-Château. Cette dernière a été voulue par le célèbre et énigmatique abbé Saunière à la fin du XIXe, alors qu'il s'en retournait d'un pèlerinage à la Sainte-Baume. De là à aller imaginer que Fuveau, où il aurait pu faire une halte, l'ait inspiré ?

Et oui ! "Fuvéu, pitchoun villagi grand bordéu" et en cette fin de siècle il y en avait un particulièrement en vogue là-même où se situe actuellement le café du Cours car l'histoire nous apprend que Béranger Saunière était un fin connaisseur !

La façade et toutes ses inscriptions.

Une question : jfber.fuveau@wanadoo.fr